Investir dans l’or : choisisr entre les pièces d’or et les lingots d’or ?

Commercialisable urbi et orbi, l’or est un métal d’investissement intéressant. L’or physique se dévoile sous forme de pièces, plaquettes, barres et lingots, contrairement à l’or papier. Les lingots, tout comme les plaquettes et les barres, sont vus comme or d’investissement s’ils ont une masse supérieure à 1 g et une nitescence de 995 millièmes minimum. Les pièces, quant à elles, doivent présenter une nitescence de 900 millièmes minimum et avoir été frappées pas avant 1800. Mais entre les pièces et les lingots, que favoriser pour investir dans l’or ?

Investir dans l’or : que choisir entre les pièces et les lingots ?

Bien que l’unité de mesure classique de l’or soit l’once (oz), dont la masse est 31,104 g, en France, la masse est actuellement exprimée en g. Vous avez certainement en tête des références cinématographiques avec des lingots d’or. Cependant, dans la pratique, les investisseurs dans l’or favorisent souvent les pièces (autour de 6 g en général), étant donné que les pièces d’or sont plus divisibles et plus abordables. Elles sont également plus revendables, transportables et stockables, comparées aux lingots d’or d’1 kg. Investir dans les pièces d’or permet de faire des collections de pièces différentes, pour ensuite les développer. D’ailleurs, il existe également des lingotins de 50 g et même ceux à partir d’1 g. Si vous cherchez un bon partenaire pour investir dans l’orGold Avenue est là pour vous.

Les autres raisons d’opter pour les pièces d’or

Lorsqu’il s’agit d’investir dans l’or, les pièces d’or se révèlent donc être plus intéressantes que les lingots, notamment dans une situation de crise économique. En effet, dans une telle situation, ce métal est généralement le produit gagnant. Il suffit d’apercevoir les effets du Brexit sur le cours de l’or. D’ailleurs, remarquez que la crise n’a pas besoin d’être « économique ». La crise politique au Royaume-Uni aura suffi à procréer une requête sur l’or. Toutefois, cette influence est principalement génératrice de rendements pour les investisseurs dans les pièces d’or, notamment à cause des primes. Il faut rappeler que n’étant qu’à 1,11 %, juste avant la crise, en début 2008, la prime du Krugerrand flirtait avec les 23 % neuf mois plus tard.

 La règle fiscale qui régit l’investissement dans l’or

L’imposition sur le marché d’or suit une administration singulière. Si vous pouvez justifier la date d’achat de vos lingots et/ou pièces, vos plus-values seront imposées au taux de 34,5 %, contributions sociales inclues. Il sera pratiqué un abattement de 5 % sur le profit par année de possession à partir de la 3e année, avec une diminution au-delà de 22 ans. Pour avoir la garantie de tirer profit de cette nouvelle règle, laissez sur un compte-titres vos pièces et lingots. Par contre, si vous ne pouvez pas assurer la justification de la date d’achat ou du prix de revient, vous devrez vous acquitter d’un impôt de 10,5 % pendant la vente. Il est facturé sur le coût de cession, que vous soyez en perte ou en gain. Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez investir dans l’or, un achat lingot d’or PAMP Suisse en ligne est conseillé par de nombreux experts.

Quel est le meilleur moment pour acheter un lingot d’or ?
Pour quelles bonnes raisons acheter ses lingots d’or en Suisse ?